Entrevue – Pascal Labelle


Pascal Labelle par Pascal Labelle, designer et propriétaire.

 

Comment est née votre marque ?
Suite à mes cinq ans d’études au Collège Lasalle en mode masculine, j’ai immédiatement fondé mon entreprise spécialisée dans les manteaux. Ce choix me semblait évident car que je voulais créer sans tomber dans un monde de production. Le manteau est le vêtement de notre garde-robe pour lequel nous attribuons habituellement le plus gros budget. J’ai donc commencé en concevant un  manteau à la fois, cela m’a permis d’être créatif tout en vivant de mon métier. De plus, le concept de recycler des fourrures afin de leur donner une nouvelle vie m’interpelle, sans compter l’aspect écologique de cette approche. 

Parlez-moi de votre processus créatif ?
Ce qui m’inspire lorsque je crée est définitivement la personne pour qui je fais la pièce. J’aime capter l’énergie ainsi que les besoins du client pour ensuite lui proposer des styles afin de propulser son idée encore plus loin, tant au niveau du look que des détails. Je suis un passionné et un grand rêveur alors j’aime concrétiser les rêves et les visions de mes clients.

Qu’est-ce qui a inspiré votre nouvelle collection ?
Je suis très inspiré par le monde musical car j‘ai le privilège aujourd’hui d’habiller plusieurs stars du rap et d’imaginer avec eux des pièces uniques pour la scène. Ces moments de vie sont remplis d’inspiration et d’énergie positive. 

Quelles sont vos influences du moment ?
Tous les gens qui m’entourent sont des sources d’inspiration. La culture et le monde musical sont des sources d’inspiration que j aime réinventer en version de luxe.

Quelle est la pièce signature de votre marque ?
Je pense que mes manteaux faits de peaux exotiques, comme le python et l’alligator, sont des pièces impressionnantes, sinon mes styles faits de fourrure recyclée. Bref, je veux être reconnu comme celui qui fait les plus beaux manteaux du monde.

Qui est l’homme Pascal Labelle ?
Un passionné, un grand rêveur, un créateur qui veut établir et laisser sa marque à l’international.

Quelle est votre plus beau souvenir relié à la mode ?
J’en ai plusieurs, mais l’ovation debout lors de mon premier défilé à la Toronto Fashion Week va rester marqué dans ma tête. C’était ma première dose d’amour de cette ampleur provenant d‘une si grosse foule. J’ai encore des frissons quand j’en parle…

Comment relevez-vous les défis de la COVID ?
J’ai profité de ce moment de vie pour structurer et organiser mon atelier de création afin d’être encore plus efficace. Bien sûr, j’ai profité aussi du moment pour passer du temps de qualité avec mes enfants et ma femme.

Sur une note différente… quel est le livre sur votre table de chevet ?
“La Prophétie des Andes” par James Redfield.

La chanson que vous écoutez en boucle ?
“Falling” par Trevor Daniel car c’est la chanson préférée de ma fille et de mon garçon.
Sur une note plus personnelle, j’aime bien toutes les chansons de Post Malone dont “Sunflower” avec Swae Lee.

Une télésérie que nous devrions visionner en rafale ?
“Nicky Jam : Le gagnant”.

Votre recette du moment ?
Je mange Kéto ces derniers mois, alors j‘ai une recette de chou-fleur broyé cuit avec de la crème 35 %, de l’ail et un soupçon de bouillon de bœuf 😉

Et un film qui vous inspire ?
Un classique qui m’a beaucoup marqué, “Un ciel couleur vanille” réalisé par Cameron Crowe.

 

PROMO : Nous avons lancé dernièrement notre projet Bulletproof (la chanteur Post Malone a été le premier à commander un gilet). De plus, pour la prochaine saison j’offre gratuitement avec toute création sur mesure un masque personnalisé agencer avec votre manteau.

 


Andrew McNally

Je m’amuse souvent à répondre que je suis un hybride dans de la mode lorsque l’on me demande ce que je fais dans la vie. Je réponds ainsi car j’interviens de différentes façons dans ce milieu qui me passionne. Je suis chroniqueur mode au Journal de Montréal dans lesquelles je signe différentes chroniques, dont Mode de stars et Dans la garde-robe de… Je suis derrière l’image de chanteurs et d’acteurs du Star Système québécois. Je fais également de la direction artistique pour des événements mode et des défilés. Et j’occupe le reste de mon temps à enseigner la mode au Collège LaSalle !